Téléconsultation : quels sont les avantages ?

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
avantages teleconsultations

Pratiquée depuis quelques années dans les zones qualifiées de “déserts médicaux”, la télémédecine connaît aujourd’hui un essor considérable. En effet, depuis la crise sanitaire du COVID-19 et les confinements successifs, les consultations en vidéo ont désormais lieu partout en France. Dans le cadre de cette nouvelle organisation du système de santé, sommes-nous sur le point d’obtenir un égal accès aux soins pour l’ensemble de la population française ? Quelles sont les modalités et les conditions de la télémédecine, et qu’implique-t-elle concrètement pour le patient et le praticien ? Voici les principaux avantages de la téléconsultation

Consultations à distance : des conditions semblables aux consultations physiques

Démocratisation et législation des consultations en télémédecine
Le 15 septembre 2018, la signature de l’avenant 6 à la légalise les pratiques de la télémédecine sur l’ensemble du territoire français et d’outre-mer : tarifs, conditions de réalisation, prises en charge… 

Désormais, quel que soit son secteur d’activité, tout médecin est en droit de proposer des consultations vidéo à ses patients, s’il le juge adapté. Le médecin en question peut être généraliste ou spécialisé : masseur-kinésithérapeute, gynécologue, sage-femme, dermatologue, psychologue, psychiatre, ORL, pédiatre, dentiste, etc. 

Depuis, les téléconsultations connaissent un essor considérable, surtout depuis la crise sanitaire du COVID-19. Entre le 6 et le 12 avril 2020, les caisses d’assurance

 maladie comme la Sécurité sociale Améli ont notamment remboursé un million de téléconsultations.

L’accès aux soins pour tous grâce aux consultations à distance

Dans le cadre de la télémédecine, la consultation est donc réalisée à distance, entre un patient et un médecin. Tous les patients sont concernés par la télémédecine, qu’ils soient atteints d’une maladie chronique ou ponctuelle.

Toutefois, selon la législation, le médecin téléconsultant doit idéalement connaître le patient, c’est-à-dire avoir accueilli le patient en consultation p

hysique dans les 12 mois précédents la téléconsultation. De plus, la téléconsultation doit s’effectuer dans le respect du parcours de soin. Autrement dit, le patient doit avoir été orienté vers un médecin téléconsultant par son médecin traitant, sauf cas exceptionnels (situation d’urgence, médecins spécialistes, patients de moins de 16 ans, etc.). 

Les rendez-vous de téléconsultation sont généralement pris sur Doctolib ou d’autres plateformes. Quant aux consultations, elles ont lieu via Skype, WhatsApp, Zoom, Messenger ou encore Facetime. Elles peuvent être pratiquées depuis le domicile des patients (via une tablette, un ordinateur ou un smartphone), ou depuis un établissement de santé : Ephad, centre de santé pluridisciplinaire, cabinet de ville, clinique, hôpital… Tout dépend si le patient est assisté d’un autre professionnel de santé dans le cadre de sa consult

ation.

Les mêmes tarifs que pour une consultation en présentiel

Une consultation à distance se déroule de la même manière qu’une consultation classique. À l’issue de ce rendez-vous médical à distance, le médecin téléconsultant délivre une prescription ou une ordonnance au patient, par courrier ou sous format électronique. 

Aussi, le patient bénéficie des mêmes tarifs et des mêmes modalités de remboursement que pour une consultation en face à face. Ainsi, l’Assurance Maladie rembourse 70% de la consultation, et la Complémentaire Santé (mutuelle), 30%. Pour les patients bénéficiant du tiers payant, la prise en charge de la téléconsultation est intégrale. Quant aux modes de paiement, ils sont les mêmes que pour une consultation physique : chèque, paiement en ligne, virement bancaire…

 

Les dossiers et rendez-vous médicaux en ligne 

Un suivi médical en ligne 

Avez-vous déjà entendu parler du DMP (Dossier Médical Partagé) ? Il s’agit en fait d’un carnet de santé numérique. Ce dernier centralise l’ensemble de vos informations, documents et historiques médicaux : antécédents médicaux, traitements médicamenteux en cours, résultats d’examens ou de prises de sang, compte-rendu de consultation ou d’hospitalisation, etc. 

Si ces informations médicales sont sécurisées et soumises au secret médical, vous pouvez toutefois les partager avec les professionnels de santé de votre choix. Notez également qu’en cas d’urgence, les soignants peuvent y accéder afin de pouvoir vous prendre en charge rapidement et efficacement. 

Pour créer votre dossier médical en ligne, rien de plus simple. Vous pouvez le faire depuis le site internet ou l’application DMP, en téléchargeant l’application DMP sur l’App Store d’Apple ou sur Google Play. 

Par ailleurs, le site de prise de rendez-vous Doctolib permet également un suivi médical en ligne.Via la télétransmission, l’interface Doctolib vous permet de recevoir vos documents médicaux de la part des praticiens de santé. 

Les applications de téléconsultation

Vous l’aurez compris : de la prise de rendez-vous aux consultations, tout se passe désormais en ligne. C’est pourquoi des applications de téléconsultation fleurissent sur la toile, et sont toujours plus nombreuses à concurrencer Doctolib… Payantes pour la plupart, ces applications vantent une prise en charge rapide du patient, sur de larges plages horaires. 

Aujourd’hui, vous pouvez donc prendre vos rendez-vous médicaux en ligne sur de nouvelles applications de téléconsultation, telles que : 

  • Qare : une plateforme spécialisée dans les consultations avec des psychologues, psychiatres et professionnels de santé de plus de 40 spécialités. Les rendez-vous peuvent être effectués sur une large plage horaire, de 7h à 23h, en semaine comme en week-end.  
  • Livi se spécialise dans les pathologies “difficilement avouables” à un médecin. 
  • Mesdocteurs se positionne sur un accompagnement de qualité entre les patients et les professionnels de santé. 
  • Medadom garantit à ses abonnés de pouvoir prendre un rendez-vous médical avec un médecin généraliste ou un spécialiste en moins de 10 min. 
  • Biloba est une application payante (34,99 €/an), qui vous permet de solliciter vos professionnels de santé autant de fois que vous le souhaitez, 7j/7. 
  • Medaviz garantit à ses utilisateurs une mise en relation simple et immédiate avec un professionnel de santé, à tout moment du jour ou de la nuit. 

Avantages de la téléconsultation


L’efficacité des téléconsultations

Les principaux avantages de la téléconsultation
De nombreux avantages sont à l’origine du succès de la consultation en vidéo. Parmi eux, vous retrouverez notamment :

  • La possibilité de consulter un professionnel de santé et d’avoir accès aux soins malgré le confinement
  • L’absence de prise de risques et d’exposition au virus liés aux déplacements.
  • Le fait que tout praticien de santé puisse proposer des consultations virtuelles, quel que soit son champ d’application.
  • Un gain de temps, dans la mesure où vous n’avez pas besoin de vous déplacer, puis de patienter dans la salle d’attente. 
  • Une prise en charge plus rapide en raison des nombreux créneaux de téléconsultation disponibles. 
  • L’échange virtuel peut favoriser la prise de distance du patient : réduction des résistances psychologiques, de la timidité. Cela est notamment le cas pour les thérapies liées au psychisme (psychiatrie, hypnothérapie…). 
  • La facilité de réservation en ligne, pour les personnes à l’aise avec l’informatique : une réservation rapide, avec la possibilité de choisir le jour et le créneau horaire de consultation. 
  • Les mêmes prix et remboursements qu’une consultation médicale physique, pour les professionnels de santé conventionnés.

Malgré tout, les consultations en vidéo ne représentent pas seulement des avantages. En effet, la télémédecine n’est pas possible pour certains cas d’application, lorsque la thérapie est basée sur la manipulation corporelle du patient (kinésithérapie, ostéopathie), ou sur une intervention physique nécessaire (dentiste, soins hospitaliers dispensés par des infirmiers ou soignant, actes chirurgicaux, opérations…). Par ailleurs, les éventuels problèmes techniques liés à la connexion, la qualité de l’image ou du son, peuvent altérer la qualité de la consultation. Finalement, une interaction virtuelle entre le praticien et le patient peut parfois laisser place aux malentendus ou aux incompréhensions… 

La téléexpertise pour améliorer la prise en charge du patient

Le développement de la télémédecine s’accompagne du développement de la téléexpertise. En quoi consiste-t-elle ? La téléexpertise permet à un professionnel de santé de demander l’avis d’un confrère, détenant une compétence particulière. Avec le consentement du patient, la téléexpertise peut s’effectuer en direct durant une consultation, par messagerie instantanée. Elle améliore sensiblement la qualité de la prise en charge du patient.

Jusqu’en 2019, la téléexpertise était une pratique réservée à certains patients atteints de maladies rares, résidents de zones rurales, patients d’EPHAD et de structures médico-sociales, ou encore aux détenus. Or, depuis 2020, la téléexpertise est ouverte à l’ensemble de la population française. 

Des études confirment l’efficacité de la télémédecine

L’étude Mosso et al., 2009 publiée dans l’Annual Review of CyberTherapy and Telemedicine (Interactive Media Institute) démontre l’efficacité de la télémédecine en psychiatrie. Dans le cadre de cette étude thérapeutique, le logiciel de réalité virtuelle Second Life est testé sur une femme atteinte de trouble de la personnalité dépendante (traits obsessionnels compulsifs et une somatisation physique sévère). Grâce à la réalité virtuelle, la patiente et sa psychiatre se retrouvent dans un bureau virtuel, et interagissent via leur avatar et une messagerie instantanée. 

À l’issue de ce test, les conclusions sont positives et dégagent plusieurs axes de réflexion : 

– un sentiment de présence élevé pour les deux parties ;

– le cadre virtuel fait tomber les résistances psychologiques de la patiente ;

– la possibilité de consultations plus fréquentes entre la patiente et sa thérapeute. 


Depuis son encadrement législatif en 2018, la télésanté connaît un essor certain. Certes, cette dernière doit être alternée avec des consultations en face à face, et ne peut être pratiquée dans tous les cas d’application. Mais la téléconsultation présente malgré tout de nombreux avantages, et n’en restent pas moins rapides, simples et efficaces. De plus, elles reposent sur les mêmes modalités que les consultations physiques en ce qui concerne le remboursement, la prise en charge, les prescriptions… De la prise de rendez-vous à la transmission d’ordonnance, en passant par la consultation du patient, tout s’effectue désormais en ligne, grâce au développement des technologies numériques et de la réalité virtuelle.