5 innovations qui ont marqué le secteur de la santé en 2021

Partager sur :

Entre techniques avant-gardistes et avancées technologiques, de nouveaux horizons s’ouvrent en médecine

 

La nouvelle année approche et avec elle, l’heure de faire le point sur les mois écoulés. Le domaine médical a été particulièrement riche en création ingénieuse, que ce soit pour rendre le parcours de soin plus simple, pour fabriquer des organes de toute pièce ou pour révolutionner la formation en temps de crise. Alors, si nous devions réaliser un bilan, quelles sont les avancées à retenir ? Nous vous proposons de (re)découvrir 5 innovations qui ont marqué le secteur de la santé en 2021.

 

1. L’essor fulgurant de la téléconsultation

 

Nous commençons ce classement par une tendance qui n’a pas pu vous échapper cette année. Pourtant, évoquer la télémédecine en 2018, lorsque son plan de financement a vu le jour, aurait été prématuré. Personne alors ne connaissait cette pratique et peu de patients montraient de la curiosité à son égard. Qui aurait cru que les consultations virtuelles gagneraient si rapidement le cœur des Français ? Car oui, en 2021 il est impossible de nier l’engouement pour cette pratique numérique, encouragé par un contexte de crise sanitaire qui a multiplié son essor. 

Face aux hôpitaux saturés, nous sommes nombreux à avoir eu recours à un appel visio avec un médecin. L’ANS (Agence du Numérique en Santé) dévoile d’ailleurs un taux de satisfaction de 88 % parmi les Français. Rapide et efficace, la téléconsultation facilite l’accès aux soins, notamment dans les déserts médicaux. Nous évoquions déjà en début d’année, les avantages des consultations vidéo dans cet article. 

Nous ne pouvons le nier, la télémédecine a conquis notre quotidien. Désormais, la question repose sur l’évolution de cette pratique. Quelle est donc la prochaine étape ? Après les consultations, le gouvernement souhaite optimiser le suivi des patients à risque d’hospitalisation ou de complications (pathologies chroniques, sortie d’hospitalisation, diabète gestationnel, fonctionnement d’un pacemaker, etc.). Pour cela, la télésurveillance médicale sera généralisée dans le courant du premier semestre 2022. Cette dernière consiste à installer des capteurs et des appareils sur le lieu de vie de la personne malade pour recueillir des données sur sa santé. Les informations seront ensuite stockées et transférées à un professionnel afin qu’elles soient traitées. Une affaire à suivre de près !

 

La télémédecine fait partie des tendances majeures de 2021.

 

2. L’intelligence artificielle pour assister le diagnostic des médecins

 

Nous continuons notre tour d’horizon avec une technologie plus controversée et pourtant à l’origine de nombreuses innovations dans le secteur de la santé. Si vous connaissez l’intelligence artificielle à travers Siri, Alexa et Google Assistant, vous discernez peut-être moins les avancées médicales qui l’utilisent. 

Basé sur la récolte de données, l’IA se nourrit d’informations complètes et variées sur un sujet afin d’apprendre sans restriction. Car si nous avons besoin de repos pour offrir une pause méritée à notre cerveau, ce n’est pas le cas pour ces machines ultra-performantes. Entraînées à reconnaître des caractéristiques particulières, elles sont de fait extrêmement spécialisées pour détecter des pathologies

Nous redoutons souvent l’intelligence artificielle à cause des nombreux films de science-fiction qui en ont imaginé les dérives. Bien que les questions éthiques existent, celles de la portée de ces technologies restent infinies. Depuis quelques années, et plus encore en 2021, la médecine semble véritablement plongée dans l’ère des données. Il n’est donc pas surprenant que l’IA se révèle être un outil précieux, notamment pour l’aide au diagnostic

C’est ce que propose l’entreprise française AZmed, récompensée d’un trophée lors de l’exposition Santexpo 2021. Basé sur l’intelligence artificielle, leur logiciel Rayvolve est un outil de diagnostic capable de détecter tous types de fractures en radiographie standard. L’algorithme de deep learning repère ainsi les anomalies en moins de 0,2 seconde, une prouesse technique difficilement égalable. Pourquoi une telle avancée est-elle si judicieuse ? Tout part d’un constat : les fractures représentent une part importante des radios traumatologiques réalisées en France. Néanmoins, ces examens sont considérés comme rébarbatifs, chronophages et peu engageants d’un point de vue médical. L’entreprise AZmed a donc créé l’outil parfait pour offrir aux radiologues et aux urgentistes un temps remarquable dans la prise en charge de leurs patients.

 

L'entreprise AZmed utilise l'intelligence artificielle pour apporter une aide au diagnostic en radiologie standard.

 

3. L’avancement révolutionnaire des impressions d’organes 3D

 

En juin, la NASA publiait un communiqué de presse annonçant les résultats d’un concours unique en son genre : le Vascular Tissue Challenge. Son objectif était de faire progresser la recherche sur la culture d’organes fonctionnels. Le gagnant des deux premiers prix, le Wake Forest Institute for Regenerative Medicine (WFIRM) a réussi à cultiver des cellules de foie humain vascularisées pouvant survivre à l’extérieur du corps humain durant un mois. Cette avancée présente des perspectives incroyables puisqu’elle permet à la fois d’envisager la réparation ou le remplacement d’un organe endommagé, mais aussi la modélisation d’effet de maladies et de différentes molécules

Concrètement, les équipes du WFIRM ont imprimé en 3D une série de moules en gel parcourus de canaux pour acheminer l’oxygène et les nutriments nécessaires à la survie du tissu. La difficulté majeure de ce procédé repose sur la diversité des organes et leurs spécificités de fonctionnement. Néanmoins, cette réussite concernant le foie laisse envisager un avenir prometteur.

Dans le même domaine, le Moorfields Eye Hospital NHS Foundation Trust, un hôpital spécialisé dans l’ophtalmologie à Londres en Angleterre, a communiqué le 25 novembre 2021 sur la première prothèse oculaire fabriquée avec une imprimante 3D et transplantée avec succès. L’ensemble du processus, de la modélisation à l’impression, s’est étendu sur deux à trois semaines, contre plusieurs mois pour la fabrication d’une prothèse classique. Bien que cette prothèse révolutionnaire ne permette pas de retrouver la vue, elle présente un réalisme surprenant et supprime l’étape invasive du moulage. Comme vous pouvez le constater, l’année 2021 aura été particulièrement productive pour la biomédecine, ce qui laisse envisager de belles avancées pour 2022.

 

La recherche sur les impressions d'organes 3D fait partie des grandes innovations du secteur de la santé en 2021.

 

4. De nouvelles applications pour faciliter le suivi médical au quotidien

 

Nous vous parlions précédemment de l’essor des données dans la médecine. Celle-ci passe bien sûr par le développement des applications dont le but est de simplifier le parcours de soin des patients. Santexpo a récompensé cette année plusieurs entreprises dans ce domaine. La première a vu le jour en réponse au constat saisissant que 20 millions de patients doivent prendre des médicaments chaque jour et ceux sur de longues périodes, voire même à vie. Pour faciliter leur quotidien, Yumed a créé une application mobile permettant d’identifier ses médicaments par scan, de programmer des rappels et d’obtenir des notifications. L’historique de prises permet également de suivre son stock de médicaments et ne pas oublier de passer chez son pharmacien à temps. 

Une autre entreprise récompensée par Santexpo se concentre sur le déploiement rapide et sécurisé des applications de e-santé. Lifen Platform réalise une intégration unique au SIH (système d’information hospitalier) afin de coordonner les informations entre les équipes techniques. Toujours dans cet objectif de simplification du parcours de soin, l’entreprise Enovacom Patient Link offre une solution de mise en relation entre les patients et leurs établissements de soin avant, pendant et après un séjour. Ainsi, le patient bénéficie d’une seule application mobile et web où sont sauvegardées ses démarches, tandis que l’établissement gère le parcours des patients sur une interface ergonomique et sécurisée unique.

Ces différentes entreprises mettent en avant une tendance de l’année 2021 dans le secteur de la santé : celle de décomplexifier les démarches et le parcours de soin. Dans cette même idée, l’Assurance Maladie a créé un carnet de santé numérique, encore en phase de test, qui sera déployé nationalement en 2022. Vous connaissez sûrement le terme de dossier médical partagé (DMP) qui vise à stocker ses données en ligne dans un seul espace. La création de « Mon espace santé » remplacera donc prochainement le DMP.

 

La réalité virtuelle permet de créer des programmes de formation performants pour répondre aux besoins d'apprentissages dans le secteur médical.

 

5. La réalité virtuelle au service de la formation en temps de crise

 

Nous vous parlons souvent des casques de réalité virtuelle thérapeutique dont l’action analgésique et anxiolytique n’est plus à démontrer. S’ils soulagent efficacement les patients et les soignants, les lunettes 3D servent également dans d’autres domaines. Bien entendu, nous n’allons pas évoquer les jeux vidéo dans cet article, mais plutôt les innovations en matière de formation médicale. 

En effet, la réalité virtuelle s’utilise comme un outil pédagogique précieux. Elle plonge l’utilisateur dans un environnement réaliste dans lequel l’apprentissage peut se dérouler en conditions réelles. La pertinence de ce dispositif s’est montrée saisissante lors de la crise sanitaire. De nombreuses personnes ont dû être mobilisées en urgence dans les services de réanimation, néanmoins ces renforts salutaires ne possédaient pas toujours les connaissances nécessaires. Pour intégrer ces équipes le plus efficacement possible, le Groupe Vivalto et Simango ont créé la toute première formation vidéo mobile et immersive à 360° en réalité virtuelle d’un service de réanimation.

Munis d’un casque de réalité virtuelle, les apprenants évoluent ainsi dans des situations courantes de travail afin de se familiariser avec le service. En plus de la prouesse technique, avec une création en deux semaines seulement, cette formation s’est montrée d’utilité publique pour répondre aux besoins de la crise.



La télémédecine, l’intelligence artificielle, l’impression 3D, les diverses applications et la réalité virtuelle ont véritablement marqué le secteur de la santé en 2021. En observant les innovations de l’année passée, nous pouvons d’or et déjà déceler les perspectives de celle à venir. Nous ne savons pas pour vous, mais chez Healthy Mind nous avons hâte de découvrir ce que 2022 nous réserve !