Qu’est-ce que l’hypnose médicale ?

Partager sur :
Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email
Hypnose médicale à l'hopital

Maigrir ou arrêter de fumer grâce à l’hypnose ? Ce remède miracle ne surprend plus personne ! D’une efficacité redoutable contre les addictions et autres troubles comportementaux, l’hypnose intègre désormais le milieu médical. Hypnothérapie, hypnose médicale ou thérapeutique… En tant que pratique alternative et complémentaire à la médecine conventionnelle, qu’est-ce que l’hypnose médicale exactement ? Mécanismes, bienfaits et pratique : vous saurez tout de l’hypnose thérapeutique. 

 

De l’hypnose à l’hypnothérapie

Qu’est-ce que l’état hypnotique ?
Revenons tout d’abord aux origines étymologiques de l’hypnose. Le terme “hypnose” vient du grec “Hupnoein”, qui signifie “endormir”. En effet, une personne sous hypnose est placée dans un état modifié de conscience, entre veille et sommeil. À la différence de l’état de transe, l’état hypnotique est une sorte de conscience restreinte, de “conscience inconsciente” : l’attention de la personne se porte sur un nombre limité d’informations. 

Nous n’en avons pas toujours conscience, mais notre état naturel est bien souvent proche de l’état d’hypnose (tel est le cas lorsque nous rêvassons, par exemple). Mais pour entrer volontairement dans cet état hypnotique, nous avons plusieurs à notre disposition, à savoir :

  • Consulter un hypnothérapeute dans le cadre d’une séance d’hypnose, en présentiel ou à distance.
  • Provoquer cet état d’hypnose par ses propres moyens, via la méditation et l’autohypnose. 
  • Utiliser des outils et des supports tels que les casques de réalité virtuelle, basés sur les principes hypnotiques. 

L’hypnose comme thérapie

Vouée à un but thérapeutique, l’hypnose est alors appelée hypnothérapie, hypnose thérapeutique ou médicale. Dès lors, l’objectif est d’utiliser l’hypnose comme un traitement, basé sur un état de conscience modifié du patient.

En hypnothérapie, le patient est accompagné verbalement par un hypnothérapeute. Ce dernier plonge son patient dans un état hypnotique, et focalise son attention sur des propos tels que :

  • les suggestions mentales et les associations d’idées ;
  • des images et des métaphores ;
  • des jeux et exercices visant à stimuler son imagination.

Grâce à cet accompagnement verbal, le patient cède à un lâcher-prise, qui le détend et détourne son attention de la douleur. L’état modifié de conscience dans lequel il se trouve réduit alors la souffrance physique et/ou psychique ressentie.

Le mécanisme de l’hypnothérapie est donc palliatif, et non curatif. En effet, l’hypnose soulage et atténue les symptômes d’une maladie, sans pour autant agir sur sa cause. Autrement dit, l’hypnothérapie n’agit pas sur la pathologie elle-même, mais sur la manière dont un patient l’appréhende psychologiquement et la perçoit, dans sa vie quotidienne ou en milieu hospitalier. 


Hypnose médicale pendant une opération


L’hypnose médicale en pratique

Quels sont les bienfaits de l’hypnose médicale ?

Certes, l’hypnose fait référence à un état hypnotique. Mais quels en sont les mécanismes, ainsi que les effets sur notre organisme et notre pensée ? Sur le plan physique, l’hypnose réduit la production d’adrénaline, contribuant ainsi à détendre et à réduire la douleur physique ressentie. Sur le plan psychologique, elle s’adresse à l’inconscient, modifiant ainsi les comportements appris, habituels et intériorisés (addictions, traumatismes, phobies…). 

Plus concrètement, en tant que thérapie complémentaire ou sédative, qu’est-ce que l’hypnose médicale peut soulager, atténuer, voire aider à soigner ? Aujourd’hui, les bienfaits de l’hypnothérapie sont nombreux : 

  • réduction des troubles anxieux (dépression, crises d’angoisse, phobies, insomnies, stress post-traumatique) ; 
  • soulagement des douleurs aiguës et chroniques ;
  • réduction des comportements nocifs ou addictifs (troubles du comportement alimentaire, tabagisme, alcoolisme, etc.). 

Ainsi, l’hypnose médicale est appliquée dans différents services médicaux et hospitaliers : oncologie, pédiatrie, anesthésie-réanimation… Elle fait notamment ses preuves en bloc opératoire, en tant qu’alternative ou complément à l’anesthésie médicamenteuse

Toutefois, notons que les effets de l’hypnothérapie sont variables d’un sujet à l’autre. En effet, l’hypnose médicale est plus efficace lorsque le patient est réceptif, motivé et facilement capable de lâcher-prise. En revanche, il est fortement déconseillé de l’appliquer à des personnes alcoolisées, droguées ou psychotiques (schizophrénie), ayant un rapport altéré à la réalité. 

Comment pratiquer l’hypnose médicale ?

Qui peut exercer l’hypnose médicale ? Tout soignant ou professionnel de santé souhaitant se former à l’hypnothérapie : médecins, dentistes, psychothérapeutes, psychiatres, infirmiers, kinésithérapeutes… L’AFEHM (l’Association Française pour l’Étude de l’Hypnose Médicale), qui propose ce type de formation, répertorie également sur son site l’ensemble des praticiens formés à l’hypnose médicale. 

Par définition, un hypnothérapeute est un praticien qui utilise l’hypnose dans le but d’accompagner son patient vers un mieux-être. Veillons à ne pas confondre l’hypnothérapeute avec l’hypnotiseur (tel que Messmer), dont le seul but est de provoquer l’état d’hypnose !

Si la méthode d’hypnothérapie diffère d’un praticien à l’autre, le déroulement d’une “séance type” comporte généralement 3 phases : 

  • 1) L’induction hypnotique : le praticien fait entrer le patient dans un état de relaxation physique et mentale (état hypnotique). 
  • 2) La dissociation/confusion : l’hypnothérapeute s’adresse à l’inconscient du patient par le biais de suggestions hypnotiques, et effectue ainsi un “travail de changement”. 
  • 3) L’ouverture/éveil : le praticien en hypnose sort progressivement le patient de l’hypnose, en focalisant de nouveau son attention sur ses sensations corporelles et ses ressentis.  

Réalité virtuelle et hypnose médicale 

La réalité virtuelle au service de l’hypnose 
Depuis quelques années, la réalité virtuelle se révèle être un support privilégié à l’hypnose médicale. En effet, l’immersion virtuelle dans des environnements 3D invite le patient à lâcher prise et à “déconnecter” plus facilement. 

C’est dans cette optique que nous avons conçu nos casques de réalité virtuelle Healthy Mind. Ces outils digitaux, au service de l’hypnose médicale, plongent le patient dans un environnement multisensoriel : 

  • Visuel, à travers une immersion dans des univers en 3D ultra-réalistes, de haute qualité graphique ;
  • Auditif, par le biais de musiques relaxantes, diffusées lors de l’expérience virtuelle. 

Grâce à cette stimulation sensorielle, le patient se détache de son environnement extérieur, au profit de son expérience hypnotique virtuelle. 

Hypnose médicale par réalité virtuelle à l'hôpital


Casques de réalité virtuelle : des outils hypnotiques

Toutefois, nos casques Healthy Mind ne se contentent pas de plonger les patients dans des mondes virtuels relaxants. Élaborés avec des hypnothérapeutes, des sophrologues et des médecins experts en neuroscience, ils sont également basés sur des principes hypnotiques reconnus. 

Nous avons notamment travaillé avec des hypnothérapeutes et des sophrologues afin de pouvoir intégrer à nos expériences virtuelles des accompagnements reposant sur :

  • La cohérence cardiaque : une technique de sophrologie basée sur la respiration.
  • Les suggestions mentales : une technique d’hypnothérapie, visant à faire entrer le patient dans un état d’hypnose.
 

Ainsi, l’hypnose médicale virtuelle détend profondément les patients, avant, pendant ou après un acte chirurgical, un soin ou une opération. En réduisant la douleur et le stress, nos casques de réalité virtuelle réduisent également les substituts antalgiques et analgésiques de nature médicamenteuse. Une solution pouvant être appliquée à l’ensemble des services hospitaliers, de l’oncologie aux urgences, en passant par la pédiatrie. La thérapie par l’hypnose continue de prouver ses bienfaits et son efficacité cliniques auprès des patients. Afin de faciliter son développement en milieu hospitalier, nous proposons la solution Healthy Mind à tous les professionnels de santé. Nos casques de réalité virtuelle, basés sur des principes hypnotiques, constituent un support innovant à l’hypnothérapie. L’hypnose médicale peut être virtuelle : avec Healthy Mind, nous vous en apportons la preuve aujourd’hui !